Compte rendu du CHAMP'MAN, le triathlon d'Epernay.

 

Epernay, centre de la Champagne. Nous sommes arrivés vendredi soir alors que le match de qualification. L'effervescence était aussi présente dans les rues que dans les bouteilles. Nous sommes allés en ville, pour manger, en noir jaune rouge... Les français, en euphorie, nous accueillent en toute convivialité. Après notre repas en terrasse, nous nous installons dans la brasserie à côté de supporter Brésiliennes qui seront déçues du de l'issue du match. Quant aux français, ils seront eux très heureux de la victoire belge.

 

Le lendemain, après avoir visiter quelques caves où les dégustations seront plus que raisonnables, je vais rechercher mon dossard au stade Paul Chandon. Quelques sponsors sont déjà en place, ils seront plus nombreux le jour de la course.

 

Le jour de la course, après un bon déjeuner, rendez-vous au stade Paul Chandon afin de préparer mes affaires sur l'air de transitions. Ensuite, après le briefing, les navettes nos conduisent au départ de la natation.

 

La natation (1950 m) dans la Marne se fait dans le sens du courant et nous ramènera au stade. Du pont du départ, on peut voir la tour des champagnes de Castellane.

 

Le vélo (85 km) part du stade pour rejoindre le village de Cumières où commence à la fois les deux boucles du parcours et la première côte (et non la moindre)... La côte de Hautvillers qui nous mènera de la vallée au sommet de la Montagne de Reims en passant devant l'abbaye de Hautvillers où est enterré Don Pérignon « inventeur » de la méthode champenoise qui ferra du vin tranquille de la région le vin effervescent que l'on connaît sous le nom de champagne. Le parcours vélo nous ferra passer par de nombreux petits villages riches en petits producteurs de champagne et le long des coteaux d'où nous admireront de nombreuses belles vues. Deux autres côtes pimenteront le parcours qui restera malgré tout très roulant.

 

La course à pied (20 km) partira du stade et longera le quai de la Marne pour repartir vers l'Avenue de Champagne, la rue la plus riche du monde, en passant par le parc de la Mairie. Trois tours.

 

La bonne ambiance était de mise tout au long du parcours les français encourageant les belges tout en ajoutant : « on vous encourage aujourd'hui car mardi, on ne le fera plus », coupe du monde oblige...

 

Pour une première, c'est une très belle première. Organisation au top, rien à redire ; convivialité au rendez-vous et les parcours très agréables surtout celui du vélo qui vous emmène sur les petites routes au milieu des vignobles de la Montagne de Reims et donnant droit à de superbes vues sur la vallée de la Marne.