Ce week-end avaient lieu les championnats de FRANCE de duathlon longue distance à Douai (10km càp / 78km vélo / 10km càp).

Dis, c'est où Douai ? C'est en France ?? Plus au nord que Lyon ??????

Après près de 11 heures de voiture, nous voilà (mon chéri, mon Shaka et moi) arrivés dans ce petit bourg du bout du bout du pays...

Avant le jour J, j'ai eu le temps de faire 2 fois la reco du parcours à vélo au milieu des voitures, des tracteurs, en évitant les trous et en faisant tourner les jambes dans les montées (Qui a dit que c'était plat dans le nord ???)

 

Dimanche 8h...le réveil sonne (c'est bon de ne pas se lever à 5 plombes !), je n'ai pas beaucoup dormi... j'ouvre les rideaux de notre petite maisonnette, pleine d'espoir (d'un naturel optimiste, lol), mais je me retrouve face à un ciel tout noir !!!! Aïe Aïe Aïe !!!!!.....

Dimanche 11h....départ dans 1/2h, les nuages ont éclaté, la pluie a commencé à tomber et moi à bien baliser ! A savoir que je ne sors jamais le vélo à l'entrainement quand il pleut 2 gouttes ou même quand il "risque" simplement de pleuvoir !

Dimanche 11h25.... On y est, je ne peux plus reculer ! Va falloir "envoyer"! Les filles sont appelées sur la ligne de départ. Etant la double championne de France en titre j'ai la pression du 3ème titre... C'est le coeur serré et une boule dans le ventre que je m'avance....

Dimanche 11h30... Coup de pétard (mouillé). C'est parti pour 10km (en 2 boucles). Le rythme est lancé. Un peu trop couverte, j'ai chaud !!!!!! Vivement le parc à vélos !! J'arrive à T1 en 3ème position, à 30 secondes de la 1ère 5 Anaïs Robin) et une quinzaine de la 2ème.

J'enfourche mon SHAKA et ensemble nous allons braver la pluie qui redouble pendant 80km ! Je prends rapidement la tête de la course avec comme seule préoccupation " ne pas glisser", "ne pas tomber" ! J'appuie sur les pédales pour me réchauffer et pour en finir le plus rapidement possible.

velo

A la fin du 1er tour, mon plus "grand" supporter, sous son parapluie, m'annonce 5 minutes d'avance et me prie de jouer la prudence.

Il fait froid, je sens les muscles qui se tétanisent mais je continue ma route...

Après une bonne douche de 2h11, je rechausse mes HOKA complètement trempées pour la 2ème càp. J'ai du mal à courir, j'ai les jambes gelées... Je me dis que ça va passer (ou pas!!). J'ai 10 minutes d'avance sur mes poursuivantes. Tant mieux parce que je suis en train de vivre un calvaire! A ce moment là, je pense à mes enfants, à mes parents, à vous tous qui croyaient en moi et je ne lâche rien; les kilomètres défilent, pas très très vite mais ils défilent et enfin les derniers mètres arrivent... L'arche d'arrivée se dessine à l'horizon... (vous la voyez aussi ?? grande, bleue qui vous tend les bras !)

Dimanche 15h07.... C'est la délivrance, le bonheur de la ligne d'arrivée. Un sentiment de joie et de soulagement (ouf c'est fini!) m'envahissent ! Je suis très heureuse et fière de remporter pour la 3ème fois consécutive ce titre de championne de France (il parait que ce n'est jamais arrivé dans le monde du duathlon !!!!!).

arrivee2

Un grand merci à Jean Nido, et à toute son équipe pour cette superbe organisation.

Un grand merci aux bénévoles qui se sont gelés bien plus longtemps que nous !

Un grand merci à tous mes partenaires qui me font confiance : HOKA ONE ONE, GIR'S, DTSWISS, COMPRESSPORT, BOLLE, GO SPORT EXPERT, VELOFITTING.

Un grand merci à mes clubs (TPG et CPG) et à la ville de Grasse.

Un grand merci à mes copains d'entrainement qui partagent quelques moments de sueur avec moi.

Un grand merci à José mon kiné, et ses mains de fée;

Un grand merci à mon coach Gérard LOPEZ qui sait tirer le meilleur de moi...

Un grand merci à vous tous qui m'encouragez et me félicitez... ça fait vraiment chaud au coeur.

Un IMMENSE merci à mes enfants et à mes parents qui me supportent chaque jour et SURTOUT SURTOUT UN IMMENSE MERCI A MON CHERI, présent à tous les instants et sans qui rien ne serait possible.

Pour finir : un souhait, une requête : je veux du soleil et de la chaleur sur le prochain duathlon et pas seulement dans le coeur des gens...

podium